Congrégation du Saint-Esprit en France
spiritains













MON PROJET DE VIE

Luis Sanches Martins


Comment rendrai-je au Seigneur tout le bien qu’il m’a fait ?
(Psaume 115 (116), 12)

A partir de mon baptême et des évènements de ma vie, je découvre l’amour miséri-cordieux et gratuit de Dieu. Cette expérience m’a conduit vers la Congrégation du Saint-Esprit.

J’ai trouvé une résonance de ce que je cherchais : la vie communautaire, la vie de prière, la simplicité de vie et la disponibilité d’aller vers les petits et les sans voix.

• Par la vie communautaire, je veux vivre avec mes frères, le message d’Amour et de Paix et toujours chercher la volonté de Dieu, dans les engagements apostoliques.

• Par la vie de prière, je veux, petit à petit, me tourner vers notre Père créateur, source de tout amour.

• Par la mission confiée à la Congrégation, je suis prêt à participer à la libération de ceux qui sont opprimés. Je suis disponible, pour le service des pauvres et des plus petits. Je désire aller aux périphéries, dans des lieux où l’Eglise peine à trouver des ouvriers et à vivre la solidarité avec les migrants et les réfugiés.

Nos fondateurs, Claude Poullart des Places et François Libermann, ont répondu « oui », à l’appel de l’Esprit, au cœur de leur vie. A leur suite, je demande à m’engager dans la Congrégation pour le service de l’Église. Avec la grâce de Dieu, je choisis de vivre la pauvreté, la chasteté et l’obéissance. À la suite du Christ, je veux aimer librement chacun de mes frères et sœurs d’un amour fraternel et être plus disponible aux services de la Congrégation.

Comme un trésor dans un vase d’argile, ce choix de vie, je le remets dans les bras de la Vierge Marie. C’est Elle qui me montrera le chemin vers son Fils et m’apprendra à rester docile aux appels de l’Esprit Saint.

C’est pourquoi, je demande à faire profession dans la Congrégation du Saint-Esprit, sous la protection du Cœur Immaculé de Marie.