Congrégation du Saint-Esprit en France
Groupe de Fraternité





 




Selon l’ordre du Christ, à la suite des Apôtres.

Rencontre de la Fraternité du Saint-Esprit

Comme chaque deuxième samedi du mois, la Fraternité du Saint-Esprit de la Rue Lhomond s’est réunie le 10 mars. La rencontre avait un double objectif :

  • la réunion spirituelle, comme chaque mois,
  • et ensuite l’Assemblée Générale de notre Association, comme chaque année à pareille époque.

Le thème de la journée portait sur la transmission de la Bonne Nouvelle. Selon l’ordre du Christ, à la suite des Apôtres, en Eglise. Nous avons insisté sur la mission des parents dans la transmission de la Bonne Nouvelle à leurs enfants.

A l’Assemblée Générale avant d’examiné le rapport sur les activités de la Fraternité du Saint-Esprit en 2017, nous avons rappelé que l’année 2017 a été l’année celle du 150ème anniversaire de la Fraternité. Elle a commencé en 1867 comme une confrérie de prière fondée par Emma Boulangey dans l’église Sainte Geneviève à Paris avec l’accord du curé de cette église.

Elle a été canoniquement érigée par l’Archevêque de Paris en1879, avec siège dans l’église Sainte Geneviève. En 1884 le pape Léon XIII l’a élevée au rang d’Archiconfrérie avec le droit d’affilier d’autres confréries qui, sous le même nom, poursuivent le même but.

Quand l’église Sainte Geneviève a été enlevée au culte pour devenir le Panthéon, le siège de l’Archiconfrérie a été transféré en 1886 à la chapelle de la Maison Mère. La même année l’Archevêque de Paris, le Cardinal Guibert, a confié au Supérieur Général de la Congrégation du Saint-Esprit la direction de l’Archiconfrérie. Depuis lors les Supérieurs Généraux successifs ont dirigé l’Archiconfrérie et lui ont donné un grand essor en France et dans plusieurs pays, notamment ceux où les spiritains étaient en mission. Depuis 150 ans la Fraternité est fidèle à la prière à l’Esprit-Saint pour appeler une effusion toujours plus abondante de ses dons sur l’Église et les missionnaires.


André Loos, CCSp


2 consacrés

Nadia Nelide et Thomas Zoungrana se sont consacrés à l’Esprit-Saint dans la Fraternité du Saint-Esprit.