Missionnaires spiritains : Logo Communautés spiritaines en France  
NOGENT

Communauté Spiritaine
22 rue de Plaisance
94130 NOGENT SUR MARNE
Tél.: 01 4871 1994



CHRONIQUE

Nouvelle communauté spiritaine ? Oui, en quelque sorte. Sept confrères la composent, la dernière édition de l’état du personnel en fait foi. Le Spiritain moyen connaît la communauté de nos sœurs spiritaines de Nogent. Elle s’est agrandie, modernisée, de manière à devenir une maison de retraite répondant aux normes en vigueur, pour accueillir les Spiritaines âgées et malades. La Maison de Retraite Africa a un effectif total d’environ soixante-dix personnes. Cet ensemble est assez diversifié. L’essentiel est composé de sœurs du Saint-Esprit, nos sœurs qui connaissent nombre de Spiritains rencontrés en mission. Les Spiritaines accueillent aussi cinq religieuses de la communauté des Petites Servantes de Sainte Thérèse, communauté fondée par le Père DUVAL, pour le service des maisons d’Auteuil. Le recrutement est tari, les sœurs prennent de l’âge, les santés ne sont plus excellentes. Dans l’incapacité d’avoir une structure qui leur assure un climat religieux, elles ont trouvé place à Nogent. Ce sont aussi nos sœurs en un sens : Auteuil reste proche de notre Congrégation. Une carmélite âgée et malade complète l’effectif avec une discrétion exemplaire et un sourire agréable. Et les Spiritains ? L’aumônier mis à part, les confrères sont officiellement résidents de la Maison Africa. Ils résident dans un secteur de la maison, proches les uns des autres, sans gêner les sœurs et sans en être gênés. Notre manière de vivre s’harmonise bien avec celui de cette nombreuse communauté féminine. Nous participons à l’Office de laudes et vêpres, à l’Eucharistie concélébrée par les prêtres dans la mesure permise par leur état de santé. Nous partageons les repas avec les sœurs. Mais une fois par semaine, le mardi, les Spiritains déjeunent ensemble. Nous avons également le projet de nous rencontrer pour participer à notre mesure à l’année Poullart des Places. Les uns et les autres se rendent service selon les compétences : une Spiritaine douée pour la couture accepte un travail pour l’un ou l’autre d’entre nous. Jean BOUSSANT, très ingénieux, répare volontiers les livres avec une patience inaltérable. Le souci des santés est une note spécifique d’Africa. À Nogent, les soins sont assurés avec compétence par un personnel laïque. Tous les résidents prennent part à ce qui survient à l’un des membres de la communauté. La dimension de compassion est vraiment partagée par tous, les visites aux Spiritaines et Spiritains hospitalisés sont souhaitées et elles ont lieu selon les possibilités de déplacement de chacun dans une réelle communion. L’ambiance reste profondément missionnaire, alimentée par les souvenirs, ravivée par le passage des sœurs en congé, des responsables du District des Spiritaines et de la Maison-Mère, des confrères de Chevilly et de la rue Lhomond, des prêtres africains, des amis … Le courrier des communautés au moment de Noël est largement partagé. La prière en est imprégnée. Ici également, d’une autre manière, la mission continue.
Maurice Fréchard.



Accueil site            Page précédente