Missionnaires spiritains : Logo Communautés spiritaines en France  
RENNES


Maison Poullart des Places
16 rue Guéhenno
35000 RENNES
Tél.: 09 6517 1647
c. e. : pierre.loubier@laposte.net
ou c. e. : flehellaye@yahoo.fr




REPORTAGE 2013



PROJET


Une date : le 1er septembre 2011, s’ouvre la nouvelle communauté de Rennes. Est-on assuré de la pérennité ? Pour la première génération, oui : 2 confrères en 2011, un troisième en 2012. La suite n’est pas entre nos mains, mais un indice peut justifier le risque.

Plusieurs voix d’ici et d’ailleurs ont exprimé depuis longtemps ce besoin d’un lieu représentant nos origines en vue du ressourcement des Spiritains, de ceux qui partagent notre spiritualité et nos engagements. Rennes, ville de notre premier fondateur, s’impose naturellement comme un point phare de la présence spiritaine dans l’Ouest, sans oublier que Libermann y a conçu son projet de l’œuvre des Noirs. Ainsi avec Claude François Poullart des Places, un des fruits de l’Eglise de Rennes du 17è et 18è siècle, nous Spiritains, sommes tous Rennais.

Le cahier des charges ne peut commencer qu’avec un profil modeste :

  • Faire un certain nombre de propositions aux diverses catégories de Spiritains : en formation, en activité, en âge plus avancé - et à nos proches : associés, fraternités, animateurs pastoraux et directeurs d’Auteuil.

  • Réaliser une insertion légère dans la pastorale des migrants à Rennes, lieu de bien des pauvretés.

  • Faire naître dans le diocèse de Rennes des groupes partageant notre vision missionnaire. L’appui d’une communauté spiritaine insérée dans une paroisse ne peut être qu’une chance pour un témoignage plus fort.

Une attente

  • Claude François Poullart des Places attend d’être déclaré « vénérable serviteur de Dieu ». Il suffira que la Congrégation des Saints s’attelle au dossier bien ficelé déjà par le P. Savoie. Et alors les causes de nos 2 fondateurs : Poullart des Places et Libermann seront liées sur ce chemin de la reconnaissance ecclésiale. Ce sera le signe que nous avançons sous leur inspiration et mettons à profit tout l’héritage transmis. Cela justifiera pleinement les risques d’une fondation nouvelle. Pour se renouveler, il faut croire d’abord.

  • Dans l’attente, portons la réussite de ces projets dans notre prière et notre cœur, en sachant que l’ouverture officielle de la maison est déjà fixée au 2 octobre 2011

Pierre LOUBIER et François LE HELLAYE
16 rue Guéhenno RENNES <


CHRONIQUE

SOUS LA MOUVANCE DE L’ESPRIT

Ouverture de la Maison Poullart des Places à Rennes

La maison « Poullart des Places » a ouvert ses portes le 2 octobre dernier. Pour cette inauguration officielle, Pierre Loubier et François Le Hellaye avaient invité les prêtres, les religieux, les religieuses qui nous connaissent et partagent notre mission sur Rennes ainsi que tous les confrères œuvrant sur le diocèse. Quelques représentants de Langonnet et de la Maison mère s’étaient joints à la fête. Les membres des Fraternités, les amis et les voisins étaient attendus le dimanche suivant.

Initiant le tour de présentation des invités par eux-mêmes, Pierre rappelait avec conviction combien l’esprit de notre fondateur a soudé, des années durant, avant toute reconnaissance légale et avant le développement de l’œuvre, les jeunes gens venus se former à Paris, au Séminaire des pauvres écoliers. C’est ce bon esprit né en pays rennais qui doit animer la nouvelle communauté. C’est ce bon esprit que nous désirons partager avec tous ceux qui viendront dans ce lieu de ressourcement.

La quarantaine de participants visitait ensuite la maison restaurée avec goût et efficacité, du sous-sol jusqu’au dernier étage. Deux expositions, celle de l’abbé Rebours, un prêtre ami décédé dernièrement et celle montée par Jean-Yves Urfié à l’occasion du 300e anniversaire de la mort de Poullart, leur permettaient de découvrir l’histoire de la Congrégation et son actualité.

Mgr Nicolas Souchu, évêque auxiliaire, rassemblait ensuite tout ce monde joyeux dans la chapelle pour un temps de prière suivi de la bénédiction du bâtiment. Dans son mot, il soulignait que la présence spiritaine à Rennes, en lien avec la communauté de Maurepas, marquait notre attachement à une personne, celle de notre fondateur, le rennais le plus diffusé dans le monde. Elle marquait notre attachement à la vie communautaire, à cette vie religieuse qui se doit d’être témoignage de l’Évangile. Elle marquait notre attachement au diocèse de Rennes, un diocèse qui se met lui aussi sous la mouvance de l’Esprit : 2012 sera l’année de l’Esprit Saint. Et Mgr Souchu nous donnait rendez-vous au 27 mai, oui un 27 mai, fête de Pentecôte 2012 qui marquera, par une grande célébration de la confirmation, la clôture de cette année.

Un verre de l’amitié et un lunch terminaient la belle journée automnale de ce printemps spiritain. Marie Paule Causeret, associée et membre des Fraternités et Brigitte Lejard, ancienne employée de Piré, avaient dressé la table. Armelle Moussault, la cuisinière dévouée, s’afférait autour de grands plats et d’immenses saladiers. Grand merci à toutes les trois ainsi qu’à Pierre et à François. Que vive maintenant la maison Poullart des Places, cette maison voulue pour accueillir tous ceux qui partagent notre spiritualité et nos engagements ou qui désirent les découvrir. (Cf. encart de couleur verte)
Gilles Pagès
dans PROVINCE ET MISSION, nov. 2011


Accueil site           Page précédente