Congrégation du Saint-Esprit en France
spiritains

 


Homélie prononcée par P. Jean-Yves Urfié

Paris, la chapelle de la Maison-Mère, le 25 novembre 2018
_______________________Le Christ, Roi de l’univers

« La vérité vous rendra libres »

L’image qu’on nous offre des rois ou des reines dans la littérature ou les films est parfois positive, parfois négative. Il y a des rois qui sont bons, d’autres qui sont méchants. En France, on accueille bien les rois étrangers, mais on coupe la tête de Louis XVI ! En fait, il reste peu de rois ou de reines au sens d’autrefois, ce sont plutôt des rois ou des reines pots-de-fleurs, comme le roi de Belgique ou le roi d’Espagne. On ne peut donc pas se baser sur la réalité contemporaine pour comprendre ce qu’est la royauté du Christ. C’est l’évangile de ce dimanche qui nous en donne le sens. Il nous présente le face-à-face Pilate-Jésus pendant son procès. Un face à face qui ne peut rien donner, car les deux hommes représentent deux pouvoirs opposés. Pilate, c’est la force des armes de l’occupant romain. Jésus, c’est la force de la vérité. Il a dit : « Tout homme qui appartient à la vérité écoute ma voix » et « La vérité vous rendra libres ». Il est donc le roi de ceux qui écoutent sa voix et qui vivent dans la vérité. Un roi qui s’agenouille pour laver les pieds de ses disciples.

Aujourd’hui encore, ceux qui écoutent la voix du Christ se retrouvent en conflit avec les autorités dans certains cas, surtout dans les pays de dictature, où la vérité est étouffée. Dans ces pays-là, c’est dangereux de dire la vérité. 65 journalistes ont été tués en 2017, selon le bilan dressé chaque année par Reporters sans frontières. Les chrétiens ne peuvent pas se taire quand les droits essentiels sont bafoués. Le trafic d’armes a rapporté 500 milliards de dollars en 2017, alors que des pays sont menacés de famine, dont certains ont des spiritains au service de la mission, tel que le Sud Soudan.

« Le règne qui est le mien n’est pas de ce monde ». Quel sens devons-nous donner à cette parole? Est-ce que ça veut dire que le règne du Christ est céleste et qu’il ne concerne pas l’histoire humaine? Tout le message de Jésus dit le contraire. Il n’a cessé de prêcher que le règne de Dieu était tout proche et qu’il fallait y entrer dès maintenant. « Le temps est accompli, et le Règne de Dieu est proche : convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle ».

Il a répété que ce règne était pour les petits et les pauvres.
« Heureux, vous les pauvres : le Règne de Dieu est à vous ».

Nous autres baptisés, si nous voulons suivre la voix du Christ, nous devons donc être prêts à témoigner de la vérité, même lorsque nous risquons d’être secoués dans notre confort. Nous devons prier pour nos confrères qui vivent dans des pays à régime autoritaire comme la RDC, le Cameroun, le Congo Brazzaville, le Sud Soudan, le Vietnam, etc. Que notre prière les soutienne dans leur rôle prophétique de témoins de la vérité.




Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
    Pilate appela Jésus et lui dit :
« Es-tu le roi des Juifs ? »
    Jésus lui demanda :
« Dis-tu cela de toi-même,
ou bien d’autres te l’ont dit à mon sujet ? »
    Pilate répondit :
« Est-ce que je suis juif, moi ?
Ta nation et les grands prêtres t’ont livré à moi :
qu’as-tu donc fait ? »
    Jésus déclara :
« Ma royauté n’est pas de ce monde ;
si ma royauté était de ce monde,
j’aurais des gardes qui se seraient battus
pour que je ne sois pas livré aux Juifs.
En fait, ma royauté n’est pas d’ici. »
    Pilate lui dit :
« Alors, tu es roi ? »
Jésus répondit :
« C’est toi-même qui dis que je suis roi.
Moi, je suis né,
je suis venu dans le monde pour ceci :
rendre témoignage à la vérité.
Quiconque appartient à la vérité
écoute ma voix. »
 

Jn 18, 33b-37