Éditorial

Editorial


Effectivité de la pauvreté

et rêve de solidarité



De toujours à toujours, le visage de l’humanité porte ouvertement la blessure de multiples formes de pauvreté. Cette plaie ne cesse d’interpeler les consciences et de susciter un nombre incalculable d’initiatives. De l’Ancien au Nouveau Testament, les pauvres se ren­­ccontrent au détour de la plupart des livres et finissent par apparaître comme l’objet principal de la mission du Christ. Un extrait du discours program­atique à la synagogue de Nazareth (Lc 4, 18-19 1) permet de bien s’en rendre compte.


Ce lien entre l’Envoyé du Père et les personnes fragiles présente ces dernières comme un lieu théologique et missionnaire au miroir duquel l’Église peut critiquer sa fidélité envers son fondateur. Dans l’histoire du christianisme, plusieurs figures, en fonction de leurs charismes particu­liers, ont rappelé de manière prophétique que la compagnie de Dame Pauvreté ou la proximité avec les plus petits appartient à la nature même de la vie chrétienne. Au fil des années et au gré des expériences, on perçoit les différentes dimensions complémentaires inhérentes à l’annonce de la Bonne Nouvelle aux blessés de la vie. Que l’on se souvienne, par exemple, de l’effet produit par un célèbre petit livre au titre bien évocateur : Les pauvres m’ont évangélisé 2 !


Dans ce mouvement, qui se situe au confluent de la mémoire de Jésus-Christ et des interpellations du moment, le pape François, dans son exhortation apostolique Evangelii gaudium, fait retentir ce cri qui convoque les chrétiens à une forme de « radicalité évangélique 3 » : « Je désire une Église pauvre pour les pauvres 4 ». Autrement dit, en matière de pauvreté, ce qu’est véritablement l’Église ne correspond pas encore réellement à ce qu’elle fait, d’où le projet qui s’exprime à travers les paroles pontificales. Pour contribuer à la construction de la passerelle entre l’identité et l’engagement des baptisés sur le terrain de la pauvreté ou, tout simplement, proposer une réflexion sur la place des pauvres dans la mission de l’Église, le présent dossier de Spiritus apporte plusieurs éléments. Il porte manifestement l’empreinte méthodologique et l’orien­tation éditoriale de la revue.


En effet, d’une part, les différents articles se situent dans la mouvance de l’universalité de la mission en étudiant l’engagement de l’Église au service des pauvres en contextes africain, américain, asiatique, européen… D’autre part, ils tiennent ensemble les expériences restituées sous forme de témoignages et les réflexions menées sur la base des textes normatifs à la lumière de l’histoire.


Face à ces contributions, nous ne pouvons qu’exprimer notre reconnais­sance à Christian Tauchner, qui nous fait remonter aux sources de la mystique et de la pastorale des pauvres, à Huguette Redegeld, qui nous présente un cas concret de service des personnes fragiles à travers l’engagement d’ATD-Quart Monde, à François Glory, qui nous rend attentifs aux variations survenues autour de l’option préférentielle pour les pauvres en Amérique latine, à Faustin Ambassa, qui analyse le lien entre la vie consacrée et la précarité matérielle, à Evelyn Monteiro, qui étudie l’appropriation indienne de la théologie de la libération et à Elvis Elengabeka pour l’éclairage biblique qu’il apporte à la problématique abordée.


Que nos lecteurs puissent trouver, dans toutes ces études, des ressources intellectuelles et spirituelles nécessaires à la mise en œuvre du projet d’évangélisation porté par le Pape actuel !


Elvis Elengabeka


1 Ce texte est d’autant plus significatif qu’il s’agit d’une citation vétéro-testamentaire. Il permet d’illustrer le fait que l’un et l’autre Testament se rencontre au carrefour de l’évangélisation des pauvres. Celle-ci apparaît d’ores et déjà comme une constante missiologique des Écritures.

2 Joseph Bouchaud, Les pauvres m’ont évangélisé, Paris, Éd. Ouvrières, 1968.

3 Nous empruntons le titre de l’ouvrage de Thaddée Matura, Le radicalisme évangélique. Aux sources de la vie chrétienne, Lectio Divina 97, Paris, Cerf, 1978.

4 Pape François, Exhortation apostolique Evangelii gaudium 198.


Page précédente           Site spiritain